1.430 jours
sans Kompany:
comment il survit

"Vinny est toujours comme ça. Malheureusement nous ne pouvons pas compter sur lui pour un long moment." Le soir du 10 décembre 2017, Pep Guardiola semble désabusé. Presque dépité. City vient de s'imposer sur la pelouse d'Old Trafford (1-2) mais son capitaine Vincent Kompany, qui avait enchaîné quatre titularisations, a dû sortir à la pause. Une fois encore.

Depuis cet incident, le technicien catalan a adopté une nouvelle stratégie de communication: il ne dit même plus quelle partie du corps de son défenseur est touchée. Une stratégie de com très typée "Premier League", mais qui entretient encore le flou autour du Diable.

Le capitaine des Citizens est finalement de retour après 13 jours... avant de se blesser à nouveau, le 17 décembre. En 14 ans et demi de carrière, il s'agit là de la 41e blessure de Vincent Kompany, rechutes comprises. Sur 14 zones différentes du corps. Au total, le défenseur a été indisponible sur blessure pour un total de 1.430 jours. Encore trois jours sur la touche et il en sera à quatre ans d'absence...

Lieven Maesschalck, Jef Brouwers, Kris Van Crombrugge (qui font tous partie du staff des Diables), Albert Martens (qui l'a entraîné chez les jeunes à Anderlecht), Trésor Diowo (un ami intime) et Yvon Verhoeven (accompagnateur de Kompany durant ses années anderlechtoises) ont tous accepté de nous répondre dans le cadre de ce long format exceptionnel. L'occasion de comprendre les émotions par lesquelles passe le natif d'Uccle de blessures en blessures et la force mentale que nécessite cette succession de rééducations.

Pour consulter la suite du dossier,
connectez-vous avec vos identifiants Edition web !

Je me connecte