Au coeur de l'usine Renault F1

Comme Ricciardo, nous avons été séduits par cette visite...

Début août, Daniel Ricciardo créait la surprise en signant pour deux ans chez Renault Sport Racing. C’est le site d’Enstone, en plein développement, qui a déclenché sa décision. Visite de cette usine F1 high-tech sur les traces du pilote australien.

Quand il est arrivé sur place, l'homme aux sept victoires en F1 a dû se dire "bof". Le bâtiment, perdu dans la campagne à dix minutes d’Oxford, ne paie pas de mine. Blanc, carré, il est enchâssé dans un terrain en contrebas et ne laisse apparaître que son premier étage. Mais comme pour une Formule 1, ce n’est pas la robe qui compte mais bien ce qui se passe à l’intérieur. Et là, quel que soit le département visité, on est bluffé.

On vous fait visiter ?

Pour consulter la suite du dossier,
connectez-vous avec vos identifiants et l’Edition web !

Je me connecte